Porteurs de paroles. De l'éducation populaire dans la rue (SCOP Le Contrepied / Aurélien Blondeau)

Nouveau produit

Un DVD pédagogique de 50 minutes sur les « Porteurs de paroles », pour apprendre à utiliser cet outil d'intervention dans l'espace public de l'éducation populaire et politique.

Plus de détails

8,33 €

Fiche technique

Type articleDVD

En savoir plus

Parler sérieusement de sujets de société avec des inconnus dans la rue... quelle drôle d’idée !

Ré-investir l’espace public comme lieu de débat politique, une utopie ?
A travers ce DVD pédagogique, on tente de vous transmettre un outil faussement simple pour faire de l’éducation populaire dans la rue : le "Porteur de paroles".

Parce qu’il nous semble important de changer de posture, de sortir de nos cercles de militants convaincus, de se risquer à entendre le point de vue d’inconnus, voire d’adversaires, de comprendre ce qui a construit dans leur itinéraire leurs opinions, de travailler les contradictions, d’exprimer des désaccords, de faire bouger les lignes, les leurs mais aussi potentiellement les nôtres.

Parce que nous pensons que les espaces publics ne doivent pas être dédiés qu’à la circulation et au commerce.

Le Porteur de paroles, c’est une question affichée en grand dans un lieu public qui s’enrichit, au fur et à mesure des entretiens menés avec des passants, de réponses contradictoires suscitant elles même de nouvelles réactions.

Faussement simple....car trouver la bonne question, ça se fait pas d’un claquement de doigts, trouver le lieu ad hoc, ça se travaille, mener les entretiens, ça se construit.

Le porteur de paroles est une méthode d'animation de débat de rue. Initiée par l'association "Matières prises" en Touraine, elle se développe à vitesse grand V grâce notamment à d'autres structures, telle la Scop Le Pavé, qui organisent des formations pour s'exercer à cet outil.


Qu'est-ce que c'est ?
Le porteur de parole est un dispositif de rue visant à recueillir des témoignages sur une question donnée (« Vous êtes précaires, quelles sont vos galères ? »; « Vous sentez-vous en crise ? », « Pouvez-vous imaginer d'autres façons de faire de la politique ? », « Il est plus facile de parler du peuple que de parler avec lui, qu'en pensez-vous ? »).
A partir d'une question rendue publique et affichée sur un panneau, les porteurs de parole suscitent les questionnements parmi les passants, les interrogent, débattent et recueillent leurs propos qu'ils valorisent en les affichant à côté de la question.
La question doit être simple dans sa formulation et permettre des réponses polémiques.
Le lieu doit être un lieu de passage plus ou moins important en fonction du territoire (rural vs urbain).
Les porteurs de parole peuvent être mobiles (ils portent leurs panneaux sur eux) ou fixes sur une place commerçante, à la sortie d'un marché...


Pour quoi faire ?
Aller chercher les gens là où ils sont, les écouter, débattre avec eux et « porter » leurs paroles, c'est tout l'intérêt de ce dispositif.
Le porteur de parole est un dispositif permettant de remettre l'individu à sa place au sein de la société en lui montrant l'intérêt public de son opinion. En lui accordant du temps, l'individu se sent valorisé et s'intéresse plus largement aux débats ou controverses actuels.
C'est une première étape à l'engagement citoyen de chacun !

Comment ?
La méthodologie est multiple et dépend surtout de ce que l'on cherche. Voici quelques astuces générales qui se retrouvent dans plusieurs méthodologies de Porteurs de Parole :

• Le choix du lieu :
Il est nécessaire de faire un premier travail de repérage.
Il faut également se poser la question de l'homogénéité/hétérogénéité socioculturelle du lieu.
Enfin, penser à l'aménagement de l'espace, prévoir 3 types de zones : une zone de lecture seule, une zone d'écriture et éventuellement une zone conviviale où les discussions peuvent se prolonger autour d'une boisson. Ces trois zones doivent être distinctes mais pas trop éloignées les unes des autres.

• Le choix de la question :
Eviter les questions moralisantes
Il faut que la question ait un intérêt certain, ; une question dont on attend réellement des réponses.
Il faut que les réponses soient polémiques, pas forcément la question.
Pour savoir si la question est bonne, penser à faire des pré-test auprès des proches. Cela permet : de déceler des problèmes de compréhension de la question, de voir si elle fait consensus ou pas et surtout d'avoir déjà quelques réponses de prêtes qui pourront être mises à côté de la question le jour J.


• L'animation :
La règle principale est d'oser, de s'autoriser la relation.
Partir de l'autre et non se présenter : « ca vous fait marrer ? Vous avez l'air septique... »
Demander un coup de main pour tenir la ficelle, pour les remettre droites, tous les prétextes sont bons pour nouer le premier contact !

Et après ?
Les possibilités de valorisation tout comme les formes que peuvent prendre ces porteurs de parole sont infinies !!
Voici quelques exemples de valorisations possibles :
– cartographie des Porteurs de Parole sur le territoire Ile-de-France
– réalisation de panoptisons
– blog, forums pour prolonger la question posée

Alors on s'y met ?

Réalisé par Aurélien Blondeau et la SCOP Le Contrepied.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Porteurs de paroles. De l'éducation populaire dans la rue (SCOP Le Contrepied / Aurélien Blondeau)

Porteurs de paroles. De l'éducation populaire dans la rue (SCOP Le Contrepied / Aurélien Blondeau)

Un DVD pédagogique de 50 minutes sur les « Porteurs de paroles », pour apprendre à utiliser cet outil d'intervention dans l'espace public de l'éducation populaire et politique.

30 other products in the same category:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...