Berlin 1989. Un mur ne tombe pas tout...

Berlin 1989. Un mur ne tombe pas tout seul ! (Alternatives non violentes)

Derniers articles en stock
11,37 €

Le Mur de Berlin est tombé, non grâce aux Occidentaux, mais parce que, depuis des années, des hommes et des femmes osaient défier la dictature, avec la force de la non-violence. Comment oublier le Printemps de Prague, la Charte 77 en Tchécoslovaquie, Solidarnosc en Pologne, le rôle des Églises protestantes en RDA… Un numéro hommage aux résistances connues ou inconnues derrière le rideau de fer...

 

Faut-il rappeler que les pays occidentaux ne sont pour quasiment rien dans la chute du Mur ? Leurs armes atomiques stockées alors en France, Belgique, Italie, Grèce, Turquie… n’ont servi à rien dans l’effondrement des régimes communistes des pays de l’Est, pas plus que leurs politiques extérieures, frileuses et protectionnistes. Par ailleurs, combien de Français(es) connaissaient et surtout soutenaient les dissidents des pays qui entouraient la RDA, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Hongrie, la Roumanie… ? Le rideau de fer, établi par Moscou, avait réussi à complètement isoler les pays de l’Est de ceux de l’Ouest.

Ce sont donc des minorités agissantes qui ont entraîné leurs peuples respectifs à ne plus avoir peur, à entrer en dissidence au prix du combat non-violent qui se traduisait par d’innombrables tracasseries et humiliations, avec souvent de la prison.

Type article
Revues/Brochures
CODE BARRE
1 Article
Product added to wishlist