Ventes d'armes, une honte française (Aymeric Elluin, Sébastien Fontenelle)

OK

Nouveau produit

La France est l'un des plus gros marchands d'armes. C'est l'oubli de cette donnée essentielle qui permet de faire croire à l'opinion publique que nos interventions impérialistes sont effectuées pour la défense des droits humains, que nos contrats industriels à l'étranger ont été obtenu par la seule force de conviction, que nous ne soutenons pas de dictateurs etc.

Plus de détails

13,27 €

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Silence, on arme ! Depuis plus de cinquante ans, faisant fi de ses engagements au profit de ses intérêts économiques, le "pays des droits de l'homme" arme des régimes qui les bafouent ouvertement. Une stratégie payante : la France est aujourd'hui le troisième exportateur mondial de matériel militaire. Contrats lucratifs signés avec l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis ou encore l'Egypte, absence de contrôle parlementaire, soutien financier à l'industrie de l'armement... 


L'historique accablant dressé par Aymeric Elluin et Sébastien Fontenelle montre comment les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, ont hissé la France en haut de ce classement mortifère. Un business aussi florissant qu'il est opaque. Soumis au secret-défense, le commerce des armes nous engage pourtant individuellement et collectivement. Parce que ces armes sont vendues en notre nom - au prétexte, extraordinairement cynique, de la défense de nos intérêts - et parce qu'elles blessent et tuent des populations civiles, il est aujourd'hui urgent d'exiger que la France cesse de se rendre complice de ces atrocités. 


Car cette honte n'a que trop duré...

Avec Amnesty International.

Editions Le Passager Clandestin, 192 pages, paru en 2021.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Ventes d'armes, une honte française (Aymeric Elluin, Sébastien Fontenelle)

Ventes d'armes, une honte française (Aymeric Elluin, Sébastien Fontenelle)

La France est l'un des plus gros marchands d'armes. C'est l'oubli de cette donnée essentielle qui permet de faire croire à l'opinion publique que nos interventions impérialistes sont effectuées pour la défense des droits humains, que nos contrats industriels à l'étranger ont été obtenu par la seule force de conviction, que nous ne soutenons pas de dictateurs etc.

30 other products in the same category: