La Brigade du rire (Gérard Mordillat)

1871

Nouveau produit

Et si on forçait un "éditocrate", un pseudo intellectuel néo-libéral payé pour diffuser la propagande des milieux d'affaire dans les médias, à appliquer ses "idées"... à lui-même ? Semaine de 45 heures, salaire inférieur au SMIC, sacrifice de droits sociaux au nom de la compétitivité, flexibilité... Le projet fou d'une bande de copains raconté par l'écrivain et documentariste Mordillat...

Plus de détails

8,96 €

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison prévue : 01/10/2020

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Il y a Kowalski, dit Kol, Betty, licenciée de l'imprimerie où elle travaillait. Dylan, prof d'anglais et poète. Les jumelles Dorith et Muriel, pour qui la vie est une fête permanente. L'Enfant-Loup, coureur et bagarreur. Suzana, infirmière en psychiatrie. Rousseau, beau gosse et prof d'économie. Hurel, industriel, lecteur de Marx et de Kropotkine.

Ils sont chômeurs, syndiqués, certains exilés, tous ont été des travailleurs. Pas des "cocos", ni des militants. Des hommes et des femmes en colère, qui décident de régler leur compte à cette société où l'autorité du succès prime sur celle du talent. Des samouraïs, des mercenaires, une redoutable fraternité constituée en Brigade du rire.

Leur projet ubuesque et génial tient à la fois de la supercherie que de la farce grotesque : kidnapper et faire travailler Pierre Ramut, l'éditorialiste vedette de Valeurs françaises, et, dans un bunker transformé en atelier, l'installer devant une perceuse à colonne pour faire des trous dans du dularium.

Forcé de travailler selon ce qu'il prescrit dans ses papiers hebdomadaires - semaine de 48h, salaire de 20% inférieur au SMIC, productivité maximum, travail le dimanche -, Ramut saura désormais de quoi il parle... 

Le héros de ce roman c'est l'amitié qui unit cette ancienne équipe de hand-ball ; L'héroïne, cette comédie loufoque, ce pied de nez à un système pétri de contradictions et enfermé dans ses convictions. Dans une grande fresque tragi-comique, fidèle à son univers - Vive la sociale, Les Vivants et les Morts - Gérard Mordillat parle du monde d'aujourd'hui, de ses injustices, de ses luttes, de ceux qui refusent de se soumettre et se vengent d'un grand éclat de rire.

Editions Poche, 2016, 622 pages.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La Brigade du rire (Gérard Mordillat)

La Brigade du rire (Gérard Mordillat)

Et si on forçait un "éditocrate", un pseudo intellectuel néo-libéral payé pour diffuser la propagande des milieux d'affaire dans les médias, à appliquer ses "idées"... à lui-même ? Semaine de 45 heures, salaire inférieur au SMIC, sacrifice de droits sociaux au nom de la compétitivité, flexibilité... Le projet fou d'une bande de copains raconté par l'écrivain et documentariste Mordillat...

30 other products in the same category: