La Nuit de Tlatelolco - Histoire orale d’un massacre d’État

OK

Nouveau produit

« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska

Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants.

Plus de détails

23,70 €

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison prévue : 23/11/2019

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. Elena Poniatowska leur a donné la parole en collectant des centaines de témoignages, entrecoupés d’extraits de presse, de slogans, dans une construction chronologique haletante.

Livre référence, édité pour la première fois en 1971 au Mexique, La Nuit de Tlatelolco visait surtout à rétablir la vérité historique. Près de cinquante ans après les faits, face à l’impunité persistante des responsables au sein de l’appareil d’État, les revendications de justice et de mémoire collective continuent de résonner sous le slogan « Le 2 octobre ne s’oublie pas. »

Elena Poniatowska et sa famille se réfugient au Mexique en 1941 pour fuir l’Europe en guerre. Rapidement, Elena devient journaliste et commence à travailler à Excélsior. Elle réalise de nombreuses interviews des grandes figures de la scène artistique mexicaine, dont Diego Rivera, Octavio Paz et Juan Rulfo. 

En tant que journaliste et femme engagée, elle s’intéresse aux épisodes marquants du Mexique contemporain dont elle tire des recueils de témoignages : La Noche de Tlatelolco (1971), qui gagne le prix Xavier Villaurrutia mais qu’Elena refuse demandant au président Luis Echeverría comment les morts, eux, seraient honorés ; puis Nada, nadie. Las voces del temblor (1988) sur le grand tremblement de terre de 1985. Parmi ses livres plus récents, on trouve: Las siete cabritas (2000), La piel del cielo (2001), El tren pasa primero (2006), Amanecer en el Zócalo, los 50 días que confrontaron a México (2007), etc.

Elle a participé à de nombreux mouvements politiques et de défense des droits humains, et est la première femme à avoir reçu le prix national de journalisme et, en 2013, le prix littéraire le plus prestigieux en langue espagnole, le prix Cervantès.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La Nuit de Tlatelolco - Histoire orale d’un massacre d’État

La Nuit de Tlatelolco - Histoire orale d’un massacre d’État

« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska

Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants.

30 other products in the same category: