Un village sous influence - Ou l'école de la délinquance de nos élus

Nouveau produit

La défiance des Français face a leurs hommes politiques est à son comble. Cette maladie qui affaiblit notre pays et nous promet à un FN prochain, est largement identifiée. Et pourtant, les remèdes proposés sont totalement inadaptés : éviction de ministres, rares condamnations, stratégie du fusible… Le mal français réside d'évidence dans sa démocratie locale qui dysfonctionne. 

Plus de détails

18,00 €

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

La France est un patchwork de baronnies, patchwork rose et bleu dans lesquelles grandissent et prospèrent nos petits barons. Le constat se fait ici dans la baronnie de Woerth, à Chantilly, mais aussi dans celle du maire voisin de Creil, le socialiste Jean-Claude Villemain. La tolérance locale à leur égard de la part des autres petits élus locaux (bien souvent par lâcheté ou par "corruption douce"), les tractations, les passe-droits parfois couverts par l'État à travers ses préfets, font que ce vivier d'hommes politiques est tout à fait malsain. 
Forcément, nos hommes politiques d'envergure nationale, élevés dans ce vivier, ont ainsi toutes les chances d'être pervertis, habitués qu'ils sont à "l'impunité". L'auteur du livre, maire-adjoint d'un petit village gaulois situé dans le fief de Woerth décrypte les mécanismes humains qui entretiennent ces dysfonctionnements. On découvre dans ce livre comment est votée à la quasi unanimité, la création d'une crèche communautaire très contestable; comment Woerth allait réussir une extension de son périmètre, en dépit du bon sens, en dépit de l'avis du préfet et en dépit de l'explosion fiscale qu'elle aurait engendrée. 
On y découvre aussi une pépinière d'entreprises initiée par Woerth et financée à grand coup d'argent public, qui n'abrite que des professions libérales déguisées; on y voit comment le lobby des chasseurs met au pas les "grands élus locaux", de droite comme de gauche, etc... Tout cela en raison d'une démocratie locale en manque de carcans efficaces qui eux seuls pourraient contenir l'ambition et l'abus de pouvoir de nos élus locaux.

Nicolas Tavernier est photographe de presse. À ce titre, il a côtoyé pendant de longues années nos hommes politiques locaux ou nationaux. La triste vision qu'il en a eu l'a fait hésiter à s'impliquer dans la vie locale de son village, en 2001. Après avoir finalement accepté le poste de conseiller municipal auprès d'une maire qui s'avérera être très proche de Woerth, il décide en 2008 de monter une liste "apolitique et altruiste" pour la combattre. Après la victoire de cette liste aux élections municipales, et toujours maire-adjoint et conseiller communautaire, sa vision des « politiques » ici relatée est encore plus noire qu'il ne l'imaginait...

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Un village sous influence - Ou l'école de la délinquance de nos élus

Un village sous influence - Ou l'école de la délinquance de nos élus

La défiance des Français face a leurs hommes politiques est à son comble. Cette maladie qui affaiblit notre pays et nous promet à un FN prochain, est largement identifiée. Et pourtant, les remèdes proposés sont totalement inadaptés : éviction de ministres, rares condamnations, stratégie du fusible… Le mal français réside d'évidence dans sa démocratie locale qui dysfonctionne. 

30 other products in the same category: