Mon frère n'est plus connecté dans sa tête. La schizophrénie

OK

Nouveau produit

Mathilde, 16 ans, se confie à son journal intime : Jules, 20 ans, son frère adoré a été diagnostiqué schizophrène. Élève modèle et adolescent sans problème, tout a basculé deux ans auparavant : Jules a arrêté la fac et s’est mis à déprimer. Depuis il passe son temps enfermé dans sa chambre et refuse d’en sortir et de parler. Mathilde ne reconnaît plus son frère...


Plus de détails

12,27 €

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Un commentaire glané sur le net (ricochet-jeunes.org) :

Mathilde, 16 ans, décide de mettre sur le papier sa douleur, et son incompréhension à l'annonce du diagnostic de la maladie de son grand frère Jules, vingt ans : schizophrénie. Elle remonte dans ses souvenirs d'enfance pour se raconter ce frère qui lui a appris à faire du roller, à nager, tout ce qui est normal et attendu d'un grand frère. Elle se souvient de Jules si brillant qui commence l'université. Et puis elle se souvient de toutes ces petites choses qui ont montré un glissement dans un état dont ses parents et le psy ont pensé qu'il s'agissait d'une dépression : une grosse fatigue qui ne lui permet plus d'aller en cours, le désintérêt pour les activités qui lui plaisaient, les phrases écourtées, étranges, hors de propos. Après le flou, l'incertitude, Mathilde apprend à mettre des mots sur la maladie de son frère.

À travers le journal que la jeune fille tient pour supporter l'épreuve qui affecte non seulement Jules mais aussi sa famille, Christine Deroin explique l'émergence de la maladie et sa prise en charge. Et comme le souligne le titre de la collection dans laquelle paraît ce livre : pas de panique, c'est la vie, elle montre que l'on peut continuer à vivre et qu'on a le droit d'être heureux même dans des circonstances difficiles. Un livre qui informe, qui alerte, qui montre tous les côtés de la maladie. En revanche l'auteur ne s'improvise pas médecin et on comprend bien que l'histoire de Mathilde et de Jules est un cas particulier et en aucun cas la seule façon dont se déclare la schizophrénie. Pour ceux qui veulent mieux comprendre, un spécialiste explique en fin d'ouvrage ce qu'il faut savoir à propos de la schizophrénie. Une liste de liens complètent ce livre que l'on peut proposer autant à des ados qu'à des adultes.

Editions Oskar 2015. Est joint au récit, une interview du Dr Guy Benamozig, psychanalyste-psychothérapeute, une liste des associations et sites (en Suisse, en France, en Belgique, au Canada) pour les familles et malades souffrant de schizophrénie avec des références de films sur la schizophrénie. 

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Mon frère n'est plus connecté dans sa tête. La schizophrénie

Mon frère n'est plus connecté dans sa tête. La schizophrénie

Mathilde, 16 ans, se confie à son journal intime : Jules, 20 ans, son frère adoré a été diagnostiqué schizophrène. Élève modèle et adolescent sans problème, tout a basculé deux ans auparavant : Jules a arrêté la fac et s’est mis à déprimer. Depuis il passe son temps enfermé dans sa chambre et refuse d’en sortir et de parler. Mathilde ne reconnaît plus son frère...


30 other products in the same category:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...