Pour en finir avec "la civilisation" - Un mythe barbare

OK

Nouveau produit

La "civilisation" est sans doute l'arme de destruction massive la plus importante jamais conçue et déployée. Et si ce qu'on appelle la "civilisation" était en fait une forme de barbarie ? Voilà l'idée que François de Bernard développe dans cet ouvrage. La "civilisation" sert selon lui à justifier depuis deux millénaires et demi tous les massacres, vols et destructions perpétrés par les dominants.

Plus de détails

11,37 €

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison prévue : 02/11/2020

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Dans le prolongement de ses précédents essais critiques sur des thèmes comme la pauvreté, la démocratie, le chômage, les mondialisations, le terrorisme et le numérique, François de Bernard poursuit ici son travail de décryptage des causes des dérèglements majeurs du monde postmoderne, et des liens qu'ils entretiennent entre eux. L'auteur inventorie des faits historiques dramatiques du siècle 1914-2016 justifiés par l'idée de civilisation : deux guerres mondiales, les génocides, les "purifications" ethniques et religieuses.

François de Bernard, philosophe et consultant indépendant, anime aussi le réseau transdisciplinaire du GERM. Il est l'auteur de nombreux articles, ouvrages collectifs, fictions et essais, parmi lesquels La Cité du chômage (1997, Verticales), L'Emblème démocratique (1998, Mille et Une Nuits) le Dictionnaire critique des mondialisations (2002, Pré aux Clercs), La Pauvreté durable (2003, Félin), La Fabrique du terrorisme (Yves Michel, 2008), L'Homme post-numérique (Yves Michel, 2015).

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Pour en finir avec "la civilisation" - Un mythe barbare

Pour en finir avec "la civilisation" - Un mythe barbare

La "civilisation" est sans doute l'arme de destruction massive la plus importante jamais conçue et déployée. Et si ce qu'on appelle la "civilisation" était en fait une forme de barbarie ? Voilà l'idée que François de Bernard développe dans cet ouvrage. La "civilisation" sert selon lui à justifier depuis deux millénaires et demi tous les massacres, vols et destructions perpétrés par les dominants.

30 other products in the same category: