Meurtres exquis à la Libre Pensée (Jean-Marc Raynaud)

1871

Nouveau produit

Paris, Vendredi 18 juin 2011, 16 h 15. La librairie de la Libre Pensée, 10, rue des Fossés-Saint-Jacques dans le Ve, grouille de monde. Des jeunes, des vieux, beaucoup de drôles d'accents. Le lendemain, en effet, doit avoir lieu le congrès fondateur de l'Association internationale de la Pensée libre. Soudain, la porte de la réserve du fond s'ouvre. Un homme en surgit, titubant. Il est à moitié nu.

Plus de détails

10,20 € TTC

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Son sexe, en érection, a des mesures qui défient l'entendement. Il fait quelques pas en râlant et il s'écroule en vomissant des flots de sang sur une pile de livres. Celui de Christian Borschen, L'Eglise contre la Libre Pensée. Un signe ! Le commandant Clovis Conil est là dans les dix minutes. Il s'enquiert de l'identité du cadavre. Il s'agit de Mat Ferguson de American Atheists de New York. Tout cela lui semblant largement suspect, il fait embarquer toutes les personnes et direction le commissariat.

À trois heures du matin, alors que les interrogatoires se poursuivent, un coup de fil: "Patron, on vient de nous livrer trois caisses. Dans la première, le cadavre démembré et sans tête d'un individu visiblement musulman car accompagné d'une djellaba et de babouches. J'oubliais, il y a également une tête de cochon. Dans la seconde, il y a une tête ressemblant à celle d'un religieux juif et des quartiers de cochon.

Dans la troisième, des restes humains et la tête d'un individu apparemment musulman. Il y avait une lettre dans la troisième caisse. Ni dieu ni maître! Signée: Fraction armée de la Libre Pensée." Les libres penseurs, en réponse à l'assassinat de l'un des leurs, auraient-ils décidés d'appliquer la loi du talion ? Il est donc temps pour Ted Chaucre, délégué de la fédération de Charente-Maritime de la Libre Pensée, et jeune retraité des services secrets de la FA (Fédération anarchiste) de lâcher le cognac XO et de mener l'enquête.

Et ce qu'il va découvrir relègue définitivement le Da Vinci Code au rayon de la littérature enfantine !

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Meurtres exquis à la Libre Pensée (Jean-Marc Raynaud)

Meurtres exquis à la Libre Pensée (Jean-Marc Raynaud)

Paris, Vendredi 18 juin 2011, 16 h 15. La librairie de la Libre Pensée, 10, rue des Fossés-Saint-Jacques dans le Ve, grouille de monde. Des jeunes, des vieux, beaucoup de drôles d'accents. Le lendemain, en effet, doit avoir lieu le congrès fondateur de l'Association internationale de la Pensée libre. Soudain, la porte de la réserve du fond s'ouvre. Un homme en surgit, titubant. Il est à moitié nu.

30 other products in the same category:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...