Promo !

Les irradiés de la République. Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole

Nouveau produit

Soldats, et populations locales... Le nucléaire n'a pas tué qu'à Hiroshima et Nagasaki, puis à Tchernobyl et Fukushima. Notre course à l'abîme a tué en continu, en contaminant l'environnement et en sacrifiant toutes celles et ceux qui se trouvaient là... Parfois intentionnellement, d'ailleurs, afin de tester la réaction de personnes ciblées par une attaque nucléaire. Un livre choc.

Plus de détails

19,00 € TTC

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Ils étaient 150000, pour la plupart de très jeunes hommes. Ils étaient peu - ou même pas du tout - informés sur les risques de la radioactivité. Désinformés même. Telles ces recommandations remises au personnel des essais par les autorités de la marine : " Une minute et demi après l'explosion, les débris sont tous retombés et il n'y a aucun danger provenant du rayonnement. " Les radiations retardées ? Elles sont " si faibles qu'elles ne constituent pas un danger. Ne vous en occupez pas ". Naïfs ? Respectueux de la parole d'autorité ? Ils étaient fiers de participer à cette grande aventure qui, leur disait-on, allait hisser la France au niveau des plus grands. Et que de souvenirs allaient-ils rapporter de cet immense désert saharien ou des îles paradisiaques du Pacifique. "... On a beau savoir que la bombe est un objet de mort, lorsqu'elle explosa, je fus fasciné par ce lever de soleil artificiel. " Et on leur disait alors, comme on le répète encore officiellement aujourd'hui, que ces bombes étaient " propres "... Quel mal pouvait donc les frapper ? Ils ne l'apprendront - pour les plus chanceux - que dix, vingt, trente ans plus tard quand les cancers et autres maladies les atteindront. Enfin, ils parlent, sortant du mutisme qui, sous prétexte de secret militaire, les avait enfermés dans l'oubli. Enfin, ils se battent pour que " vérité et justice " soient rendues aux victimes des essais nucléaires

Biographie de l'auteur

Co-fondateur du Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits (CDRPC), Bruno Barrillot travaille depuis près de vingt ans sur le
conséquences des essais nucléaires. Auteur de plusieurs livres sur les expériences françaises au Sahara et en Polynésie, animateur de colloques et conférences destinées à alerter l'opinion, les élus, les pouvoirs publics, proche des victimes, il présente ces témoignages bouleversants - et inédits pour la plupart - en les situant dans un contexte dont il est l'un des grands spécialistes.
GRIP, éditions Complexe, Observatoire des armes nucléaires françaises, CDRPC. 2003. 240 pages.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Les irradiés de la République. Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole

Les irradiés de la République. Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole

Soldats, et populations locales... Le nucléaire n'a pas tué qu'à Hiroshima et Nagasaki, puis à Tchernobyl et Fukushima. Notre course à l'abîme a tué en continu, en contaminant l'environnement et en sacrifiant toutes celles et ceux qui se trouvaient là... Parfois intentionnellement, d'ailleurs, afin de tester la réaction de personnes ciblées par une attaque nucléaire. Un livre choc.

30 other products in the same category: