Nouveau Si on parlait de la mort (Catherine Dolto-Tolitch) Agrandir l'image

Si on parlait de la mort (Catherine Dolto-Tolitch)

1871

Nouveau produit

Après la mort d'un être cher on est malheureux, on a du chagrin. On dit qu'on est en deuil. La mort, on doit pouvoir en parler, même aux tout-petits, leur donner les mots pour comprendre ce qui se passe lorsqu'une personne chère disparaît.  

Plus de détails

6,20 €

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

Dire la vérité à un enfant lui permet de faire le deuil, d'exprimer son chagrin et de sentir peu à peu que la vie continue et qu'il a le droit d'être content de vivre.  

Après avoir étudié le théâtre et la sociologie, Catherine Dolto devient médecin. Elle travaille beaucoup avec Françoise Dolto qu'elle assiste pour son émission radiophonique "Lorsque l'enfant paraît". En 1980, elle rencontre Frans Veldman, fondateur de l'haptonomie, science de l'affectivité. Depuis, elle enseigne à ses côtés et se consacre à l'haptopsychothérapie. Dans sa pratique, elle accompagne les parents lors de la grossesse et les bébés pendant la première année de leur vie. 

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Si on parlait de la mort (Catherine Dolto-Tolitch)

Si on parlait de la mort (Catherine Dolto-Tolitch)

Après la mort d'un être cher on est malheureux, on a du chagrin. On dit qu'on est en deuil. La mort, on doit pouvoir en parler, même aux tout-petits, leur donner les mots pour comprendre ce qui se passe lorsqu'une personne chère disparaît.  

30 other products in the same category: