Nouveau Jean Moulin (2 CD, Ascaride Cluzet) Agrandir l'image

Jean Moulin. Mémoires d'un citoyen (2 CD, Ariane Ascaride et François Cluzet)

1871

Nouveau produit

Voici ici le récit imaginaire et tellement réaliste de celui qui fut un héros malgré lui, en refusant simplement de céder à la barbarie... Lu magnifiquement par Ariane Ascaride et François Cluzet. Une superbe introduction à la vie du préfet résistant qui sauva l'honneur d'une profession, et d'un pays, ravagés par la lâcheté et la collaboration...

Plus de détails

29,99 €

Fiche technique

Type articleCD

En savoir plus


La voie qui m’a conduit de Béziers où je suis né il y a 100 ans, jusqu’à ce wagon du train Paris-Berlin d’où je vous parle, est loin d’être rectiligne.
Passionné par le dessin, je ne suis entré dans l’administration que par obéissance à mon père. Il avait émis un vœu : ne pas mourir avant d’avoir vu son fils préfet. Je lui ai permis de réaliser ce dernier souhait.
Le Front populaire, ma confrontation avec la barbarie nazie et ma rencontre avec le Général de Gaulle ont bouleversé ce qui aurait dû être ma carrière : la vie brillante, laborieuse mais sans surprise d’un haut fonctionnaire de la République.
Mon arrestation à Caluire, les tortures de Klaus Barbie, les impératifs de l’Histoire ont fait de moi un héros. Ce personnage ne m’appartient plus. Mais laissez-moi vous raconter...
Jean Pierre Guéno

Production : Radio France
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « De la guerre de 14 à Moulin » par Histoire
« Ils ont tué Jaurès », s’écrie Raymond Deliot, serveur au café du Croissant en ce 31 juillet 1914. Trois jours après la mort du pacifiste tombé sous les balles d’un membre d’Action française, l’Allemagne déclare la guerre à la France. À travers chansons, documents sonores et témoignages d’anciens poilus, « la grande guerre 1914 – 1918 » nous fait revivre , au coeur des tranchées, la folie meurtrière qui s’empare de l’Europe et se transforme en une vaste boucherie au fil d’un conflit qui s’éternise. Un coffret de trois CD à haute valeur pédagogique et histoirique, sorti des presses de Frémeaux & Associés, un label de qualité, qui récidive avec «Jean Moulin, mémoire d’un citoyen ». La vie de cette grande figure de la Résistance nous est contée avec talent et émotion par Ariane Ascaride et François Cluzet.
Y.L – HISTOIRE
- « Un autre regard sur Jean Moulin » par L’Echo Républicain
« Jean Moulin – Mémoire d’un citoyen » est un chef d’œuvre, interprété par deux comédiens, Ariane Ascaride et François Cluzet. On se plait à vivre au rythme d’une existence inconnue de son enfance à Béziers, de l’élève moyen qu’il  était à ses vacances à Saint-Andiol, chez sa grand-mère, on retrouve le haut fonctionnaire, préfet d’Eure-et-Loir, son entrée dans la Résistance, son engagement volontaire dans l’armée de l’ombre, ses derniers jours de liberté et son arrestation à Caluire. Un autre regard sur Jean Moulin s’ouvre. L’enfant qu’il  était, parle. Ses aspirations d’artiste, sa loyauté, sa droiture dues à son éducation, à son père qui prenait comme modèle Jules Ferry. On se plait aussi à rêver que la voix se transforme, la vraie voix de celui qui est devenu un mythe de l’histoire reprend le relais pour raconter son parcours. Pour les chartrains, Jean Moulin sur CD est une ballade sur les pas des grands moments de 39-40, à la préfecture de Chartres, sur les routes du département et les rue de la cité. Destin incomparable celui qui est devenue malgré lui le préfet emblématique du département d’Eure-et-Loir, monument vivant de celui qui à su dire « non ». Jean Moulin, au travers du texte raconté ne sera plus « Max », l’homme au chapeau de feutre, l’homme de l’ombre. Il a retrouvé la lumière de sa jeunesse, la joie de son adolescence, l’intimité de sa famille. Son Aura qui demeure s’est mise à s’animer et on retrouve là Jean Moulin vivant !
MARYLINE TAILLET – L’ECHO REPUBLICAIN

- « Jean Moulin nous Parle » par Ras le Front

Il ne s’agit pas ici d’une bande sonore où la voix de Jean Moulin résonnerait. On n’entendra pas non plus de fusillades déplacées, de fonds sonores d’époque ou même de mémorable discours d’André Malraux, face au Panthéon, accueillant les cendre de l’illustre héros de la Résistance. Non, l’auditeur ou l’auditrice suivra attentivement les différentes étapes de la vie de Jean Moulin. Sans outrance, les voix d’Ariane Acscaride et  de François Cluzet nous aident à pénétrer l’intimité d’un homme dont notre mémoire collective n’a retenu bien souvent que la fin tragique. Le scénario proposé par ce double disque (environ 55 minutes pour l’un et 1 heure 6 minutes pour l’autre) nous emmène du 20 juin 1899, date de naissance de Jean Moulin à Béziers, au 12 juillet 1943, à sa mort dans le train qui le conduisait à Berlin. Le monologue imaginaire, écrit par François Zamponi, Nelly Bouveret et Daniel Allary, amprunte beaucoup à la mémoire de Laure Moulin, la sœur de Jean, sa confidente privilégiée qui a raconté cette vie dans Jean Moulin (Editions de Paris, 1999). Tout au long de ce récit sonore, on se troue bien loin de l’homme « panthéonisé », statufié. Jean Moulin devient celui qui aurait préféré se consacrer a la peinture plutôt que de suivre la carrière politique dont rêvait pour lui son père. Sa découverte de la guerre se fait en avril 1918 et il par bientôt pour les Vosges puis Verdun. Dès novembre 1919, le monde de la politique accueille le jeune homme, protégé par son respecté père, puisqu’il entre au cabinet du préfet de l’Hérault, tout en continuant ses études de droit à Montpellier. Sa destinée de responsable de l’État suit alors son cours. D’un poste à un autre, il se retrouve préfet d’Eure-et-Loir, quand les Allemands entrent dans Chartres le 17 juin 1940. Il est alors 7 heures du matin, il est arrêté à 18 heures. Le 2 novembre 1940, pour son manque de coopération, il est révoqué par Pétain. Puis la suite, son parcours de résistant, ses voyages à Londres, sa mission discutée longuement avec de Gaulle, ses rapports avec le général Delestraint ou Raymond Aubrac, ses amitiés, ses conflits aussi, liés notamment à son rôle dans la centralisation de la Résistance, son arrestation à Caluire le 21 juin 1943… Jean Moulin n’est pas, au travers de ses deux heures émouvantes d’écoute, un héros sans peur ni doutes. Il nous dit ses sentiments, ses inquiétudes, ses hésitations, il est l’homme qui résista, qui aima, il est l’être de chair et de sang qui appelle bien plus que notre admiration institutionnalisée, notre gratitude et notre souvenir chaleureux. Les Mémoires d’un citoyen, quand celui-ci s’appelle Jean Moulin, nous interpellent sur notre propre conception de l’engagement, de notre citoyenneté, à l’opposé des lâcheté et de compromissions avec le fascisme, quelles qu’en soient les formes modernes. Un disque à écouter, à entendre tout simplement.
Rémi BARROUX - RAS LE FRONT

Coffret 2 CD - Interprété par Ariane Ascaride et François Cluzet - Réalisé par Daniel Allary - Ecrit par Nelly Bouveret et Francis Zamponi.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Jean Moulin. Mémoires d'un citoyen (2 CD, Ariane Ascaride et François Cluzet)

Jean Moulin. Mémoires d'un citoyen (2 CD, Ariane Ascaride et François Cluzet)

Voici ici le récit imaginaire et tellement réaliste de celui qui fut un héros malgré lui, en refusant simplement de céder à la barbarie... Lu magnifiquement par Ariane Ascaride et François Cluzet. Une superbe introduction à la vie du préfet résistant qui sauva l'honneur d'une profession, et d'un pays, ravagés par la lâcheté et la collaboration...

30 other products in the same category: