Je n'avais plus le choix, il fallait fuir. Paroles de réfugiés

OK

Nouveau produit

L'asile, c'est l'ultime liberté qui reste lorsqu'on a perdu les autres. Les hommes et les femmes qui témoignent ici ont subi des persécutions en raison de leurs convictions politiques ou religieuses, de leur orientation sexuelle, pour avoir voulu s'opposer à une injustice, parce qu'ils n'avaient pas la "bonne" nationalité au bon endroit... Ils sont autour de nous...

Plus de détails

11,37 €

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison prévue : 24/08/2019

Fiche technique

Type articleLivres

En savoir plus

L'asile, c'est l'ultime liberté qui reste lorsque l'on a perdu toutes les autres. Les hommes et les femmes qui témoignent dans cet ouvrage ont subi des persécutions en raison de leurs convictions politiques ou religieuses, de leur orientation sexuelle, pour avoir voulu s'opposer à une injustice, parce qu'ils n'avaient pas la "bonne" nationalité au bon endroit... Quelle que soit la cause de leur exil, tous le disent : ils n'avaient pas le choix, ils ont dû fuir.
Non par attrait envers un hypothétique eldorado occidental, mais bien pour sauver leur vie ou leur intégrité. En France, l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) est à leurs côtés pour les aider dans leur démarche de demande d'asile. Dans ce cadre, elle a recueilli leur histoire : autant de parcours retraçant les raisons du départ, les conditions souvent terrifiantes de l'errance et les mille embûches administratives qui attendent le réfugié à son arrivée.
Elle examine aussi la situation du droit d'asile dans notre pays : un droit garanti par des conventions internationales et qui connaît pourtant, depuis quelques années, d'inquiétantes restrictions, plaçant de nombreuses personnes en situation de grand danger.

Publié en 2013. 200 pages.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Je n'avais plus le choix, il fallait fuir. Paroles de réfugiés

Je n'avais plus le choix, il fallait fuir. Paroles de réfugiés

L'asile, c'est l'ultime liberté qui reste lorsqu'on a perdu les autres. Les hommes et les femmes qui témoignent ici ont subi des persécutions en raison de leurs convictions politiques ou religieuses, de leur orientation sexuelle, pour avoir voulu s'opposer à une injustice, parce qu'ils n'avaient pas la "bonne" nationalité au bon endroit... Ils sont autour de nous...

30 other products in the same category:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...